*
 

Diasporas 2

Infos

Diasporas 2

Seront désaliénés Nègres et Blancs qui auront refusé de se laisser

enfermer dans la Tour substantialisée du Passé.

Frantz Fanon


Dans ce damier, on peut voir les drapeaux de quelques-uns des pays d’Amérique du Sud et des Caraïbes :

Cuba, République dominicaine, Jamaïque, Haïti, Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Sainte-Lucie,

Trinité-et-Tobago, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Brésil...

Le globe symbolise la dispersion mondialisée des Africains.

Le chien est l’image du pouvoir des Blancs : en infériorité numérique par rapport aux esclaves (souvent moins de un Blanc pour dix Noirs), les colons utilisèrent en grand nombre les chiens pour maîtriser la population, traquer les fuyards et punir les récalcitrants.

L’usine à sucre représente l’économie de plantation qui reposait entièrement sur le travail servile. Après le génocide des Indiens précolombiens, l’esclavage fut la deuxième condition au développement économique des Amériques.
Le personnage bicolore est Oranyan, un ancien roi yoruba divinisé. Vodoun des contraires, il est invoqué pour aider son peuple face aux difficultés de la vie. Lors de certaines cérémonies, il est représenté par de jeunes gens dont le corps est peint pour moitié en blanc.

Absente du mythe originel, la connotation de couleur de peau a pris un sens particulier au Brésil, pays de métissage.